Caractéristiques d'une borde en Haute-Soule
Murs en pierres et toit en bardeaux ou en ardoises. Le mur-pignon avec le portail à deux vantaux pour l'entrée du bétail et le passage d'un tombereau (fumier).Les montants de l'encadrement du portail en pierres de tailles, mais souvent en bois ainsi que le linteau droit. Les deux murs longitudinaux sont percés d'une à trois meurtrières.
Au-dessus de la porte d'entrée ou sur le pignon opposé, la porte du fenil par laquelle le paysan déchargeait le chariot de foin ou par laquelle il y accédait au moyen d'une échelle ou d'un escalier, la "hiatzüna" ou "argueto" sur les épaules. Rares, sont les bordes pourvues d'un pont de fenil.
Les meurtrières, étroites vers l'extérieur et évasées vers l'intérieur, permettent d'éclairer et d'aérer correctement l'intérieur de la borde. Quelques-unes ont un encaderment en bois.
Quelques bordes de la campagne à Montory